Compte-rendu #8

Et trois sommets supplémentaires dans leur besace : le Bhrikuti 6364 m, le Julie Himal (vierge) 6330 m et le Lagula 6910 m ! C’est maintenant une semaine de marche à pied qui les attend pour rallier Syange puis Kathmandu par le bus.

Bhrikuti, Songsten Gampo et Wencheng - (c) Ernst Stavro Blofeld

Publié dans Non classé | 3 commentaires

Nous n’avons toujours pas de nouvelles d’Alex, Renaud et Yannick, très certainement à cause de leur téléphone satellite. Nous vous tiendrons au courant dès que nous parviendrons à les joindre. Dans leur programme initial, il ne leur reste plus que deux jours de randonnée glaciaire avant de redescendre vers le village de Phu et de reprendre le chemin du retour.

Le village de Phu - (c) Renaud Guillaume

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Retour en France

Cette fois-ci, les vacances sont bel et bien terminées pour nous… Quelques avions, retards et files d’attente plus tard (le premier prix de l’inefficacité revenant à l’aéroport de Delhi, suivi d’une honorable deuxième place pour celui de Katmandou) ! Cela fait maintenant 2 jours que nous sommes de retour au bureau, le décalage horaire laisse encore quelques traces et les photos commencent à être triées. Inutile de préciser qu’il y en a beaucoup, et que plusieurs heures seront nécessaires avant la confection d’un album digne de ce nom.
Nous espérons qu’Émilie et Lucas recevront des nouvelles de nos compagnons bientôt, mais nous ne connaissons que trop bien les performances médiocres du téléphone satellite !

Publié dans Non classé | Un commentaire

Nouvelles des 3

Bonjour,

Après les nouvelles de Romain et Julie, nous avons reçu ce midi des nouvelles de Renaud, Alex et Yannik par l’intermédiaire d’une dame vivant à Chamonix ! En effet, son mari, un guide de haute montagne en expédition avec des clients dans la zone à croisé nos amis. Ces derniers lui ont demandé de faire suivre la nouvelle comme quoi tout allait bien pour eux en donnant le numéro d’Émilie.

Nous n’avons pas beaucoup plus d’information mise à part que leur téléphone satellite est capricieux. On s’en doutait puisque depuis 3 jours, on prépare les bulletins météo sans jamais pouvoir leur envoyer. Ce qui est positif, c’est que les conditions météorologiques actuelles sont plutôt propices à la très haute montagne. Peu de vent en altitude, un temps dégagé au-dessus de 5500 m, des températures plutôt froides mais rien d’exceptionnel.

Nous ne connaissons pas les raisons de cette incapacité temporaire à établir une connexion. Problème de batterie ou des panneaux solaires pour le rechargement ? Mauvaise couverture de leur opérateur ? Nous espérons que le contact pourra être repris pour la fin de leur séjour…

A bientôt pour de nouvelles informations

Publié dans Non classé | 3 commentaires

Morceaux choisis dans l’attente d’un album complet

Mille-pattes a la rescousse suite a une surchauffe des freins de notre minibus

Notre moyen de transport de fortune : 10 a l'arriere d'un camion Tata pour 1 heure de piste defoncee

Rizieres de debut de trek

Seance photo dans les rizieres

Mille-pattes s'occupe du diner

Passage a gue...

2 polytechniciens et 3 insaliens pour fabriquer une balance

Gompa a l'entree de la vallee de Naar

Village de Naar

La mafia de Naar !

Petit-dejeuner dans l'herbe a 4550 metres

Notre camp de base du Chulu sous la neige

Le Kang La (5200 metres)

Face aux Annapurnas

Annapurna II et IV

Passage du Thorung La (5416 metres) avec le sourire. Vive la Bretagne (on apercoit un drapeau)...

Le berger de la vallee de la Kali Gandaki !

Barber shop

Publié dans Non classé | 3 commentaires

Les news du binome…

Voici une petite retrospective des derniers jours depuis la « separation »…

Nous sommes donc partis un beau matin d’octobre direction le Kang La (col 5200m au dessus du camp de base du Chulu) que nous avons franchis facilement avant une descente radicale d’environ 2000m, direction la fin du tour des Annapurnas. Nous avons passe notre premiere nuit en amoureux a Manang, sorte de chef-lieu du district du meme nom. Retour a la « civilisation »: douche (froide), touristes (par groupes entiers), electricite (intermittente), commerces, etc.

Le programme etait sportif: rallier le Thorung La (col de 5416m) en 2 jours, et finir le tour en 3. Mission accomplie !
Premiere constatation: l’acclimatation ca fonctionne ! Quelques nuits a plus de 5000m et nous n’avons fait qu’une bouchee de cette fin de parcours.
Deuxieme constatation: nous avons bien fait de terminer le tour, car les paysages different tout a fait de ceux rencontres au debut du tour. Nous avons troque les rizieres contre les vallees arides du Mustang.

Nous avions pris la decision de finir le tour sans savoir comment rentrer a Pokhara. Arrives a Jomosom (derniere etape du tour), nous voila a la recherche d’un bus/d’une jeep/d’un avion; par chance, nous obtenons les 2 dernieres places d’un vol pour Pokhara (qui a eu lieu ce matin). A savoir: il n’existe pas de trajet direct entre Jomosom et Pokhara par les moyens terrestres (compter 11h et environ 30 euros par personne) et le vol paye en roupies coute 60 euros et dure 25 minutes !

Nous sommes donc depuis ce matin de retour en ville. Pokhara est sympathiquement situee au bord d’un lac, avec en toile de fond les Annapurnas et le Machhapuchhre.
La suite pour nous: Pokhara demain, Bhaktapur et Katmandou pour finir.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Compte-rendu #7

Lundi 25 octobre, Alex, Renaud et Yannick sont partis du camp de base du Pisang pour aller voir de plus près cette jolie pointe qu’ils avaient repérée quelques jours auparavant. Ils sont arrivés finalement à 5700 mètres et ont baptisé le sommet : Dycho Himan. Si quelqu’un veut se pencher sur la traduction, qu’il n’hésite surtout pas !

Ils n’ont malheureusement pas pu gravir le Pisang Peak. En effet, les récentes chutes de neige ont bien chargé les pentes et le risque d’avalanche s’est accru considérablement. Pour plus de sécurité, ils ont choisi de redescendre dans la vallée, à Naar.

Cet aléa leur permet de rattraper le jour de retard qu’ils avaient pris. De Naar, ils ont marché jusqu’au village de Kyang où ils sont arrivés dans la soirée.

Le village de Kyang - (c) Renaud Guillaume

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Compte-rendu #6

Samedi 23 octobre : ça y est, l’heure est venue de se séparer. Julie et Romain vont reprendre le chemin du retour mais pas n’importe lequel ! C’est par l’itinéraire du tour des Annapurnas qu’ils vont revenir. Ils passeront donc par le fameux col de Thorong La (5416 m).

La face nord du Pisang Peak vue de Naar - (c) Renaud Guillaume

Petit changement de programme aussi pour Alex, Yannick et Renaud. Ils ont pris un jour de retard par rapport au programme établi car la neige, tombée en abondance, les a contraint à redescendre hier soir dans la vallée, à Naar. Ce matin, ils sont remontés au camp de base du Pisang à 4750 m.
Ils ne se laissent pas dépérir ! Tomme des Bauges et saucisson lyonnais sont au menu, de quoi se souvenir un peu du « pays ». Le temps est magnifique et ils prévoient de faire l’ascension d’une jolie petite pointe située à 5400 m d’altitude.

Pour entendre Renaud, c’est par ici.

Publié dans Non classé | 2 commentaires

Compte-rendu #5

Chulu Bacah Himal (5720 m) : tel est le nom donné par l’équipe au sommet – vierge selon toute vraisemblance – qu’ils ont gravi aujourd’hui. Ce nom signifie : l’enfant du Chulu.

Après cette belle ascension, Julie et Romain vont commencer à prendre le chemin du retour. Quant à Yannick, Renaud et Alex, ils vont poursuivre leur périple en direction de leur prochain sommet : le Pisang Peak (6091 m).

Actuellement, la météo est mitigée mais les prévisions pour les prochains jours sont plus optimistes.

Publié dans Non classé | 6 commentaires

Compte-rendu #4

Le Chulu Far East par l’arête est a été gravi ce matin par Yannick et Renaud, probablement une première ! Ils sont ensuite redescendus au camp 1 à 5600 m. Pendant ce temps-là,  Alex, Julie et Romain ralliaient eux aussi le camp 1 depuis le camp de base. Ils se retrouvent donc tous ensemble ce soir. Demain, ils tenteront l’ascension d ‘un sommet tout proche qui culmine à près de 6000 mètres.

Publié dans Non classé | Un commentaire